1810

Cette page concerne l'année 1810 (MDCCCX en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Désastres de la guerre, de Francisco de Goya.
Les Désastres de la guerre sur Commons
Données clés
1807 1808 1809  1810  1811 1812 1813
Décennies :
1780 1790 1800  1810  1820 1830 1840
Siècles :
XVIIe XVIIIe  XIXe  XXe XXIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe IVe
Chronologies géographiques
Afrique

Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe

 
Amérique

Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Canada (Nouveau-Brunswick et Québec), Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Dominique, Équateur, États-Unis, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Antigua-et-Barbuda, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela

 
Asie

Afghanistan, Arabie saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Brunei, Cambodge, Chine, Chypre, Corée du Nord, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Géorgie, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Koweït, Laos, Liban, Malaisie, Maldives, Mongolie, Népal, Oman, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, Qatar, Russie, Singapour, Sri Lanka, Syrie, Tadjikistan, Thaïlande, Timor oriental, Turkménistan, Turquie, Viêt Nam et Yémen

 
Europe

Allemagne, Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France (Lorraine), Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni (), Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie, Ukraine et Vatican

 
Océanie

Australie, États fédérés de Micronésie, Fidji, Salomon, Kiribati, Îles Marshall, Indonésie, Nauru, Nouvelle-Zélande, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Timor oriental, Tonga, Tuvalu et Vanuatu

 
Chronologies thématiques
Calendriers

modifier Consultez la documentation du modèle

Événements

  • 19 février - 26 août : les Britanniques occupent les Moluques (Ambon le , Makassar en juin, Ternate le )[1]. Gilbert Elliot entre en relation avec les princes indigènes, joue au libérateur et provoque des révoltes, particulièrement dans le sultanat de Banten.

Afrique

  • 7 septembre : ambassade du roi d’Ardres (Porto-Novo, Dahomey) à Bahia au Brésil pour négocier l'exclusivité du commerce négrier. Quatre émissaires du roi d'Agomé (Abomey) arrivent à leur tour le pour les mêmes raisons[10].
Radama Ier, roi de Madagascar. À sa mort, Nampoina, par la force ou par la ruse, a étendu la puissance de l’Imerina sur le plateau central de l’île, du nord de Tananarive au sud de Fianarantsoa. Au début de son règne, Radama Ier consolide son autorité sur le territoire conquis par son père. Bien qu’ouvert aux influences européennes, il refoule une tentative de conquête britannique de son royaume, l'Imerina. À partir de 1817, profitant de la concurrence franco-britannique, il réussit à unifier l’île pour la première fois après avoir conquis pratiquement toute la côte Est et écrasé les royaumes Sakalaves de la côte ouest.
  • Au Macina (Mali), les musulmans sont persécutés par les animistes qui dirigent le pays. Ils se regroupent pour résister, et choisissent comme chef du parti musulman un marabout peul, Sékou Amadou qui constitue une armée puissante et bien organisée. Ils battent les forces combinées du roi Diallo du Macina, Hamadi Dikko, et du roi Bamana de Ségou, Da Monzon Diarra à la bataille de Noukouma et fondent un état islamique, l'Empire du Macina (Dina)[15] (ou en 1818).
  • Usman dan Fodio abandonne le pouvoir à son fils Mohammed Bello et à son frère Abdoullahi pour se consacrer à la vie religieuse. Mohammed Bello, établi à Sokoto, étend l’empire à tout le nord du Nigeria actuel jusqu’au Niger et au Bénoué ainsi que le nord Cameroun (fin en 1837). Abdoullahi s’établit à Gando (ou Gwandu, dans le Kebbi) pour diriger les provinces occidentales[16]. Érudit, Mohammed Bello tend à la renaissance de l’islam et à l’émergence d’un pouvoir digne de la pureté originelle selon la foi et à la paix sociale par la justice, la consultation populaire et le rejet de la violence.
  • Modibbo Adama ravage et conquiert le Fombina au nom d’Usman dan Fodio (1810-1847)[17].

Amérique

Europe

Article détaillé : 1810 en France.
20 février : exécution d'Andreas Hofer.
Hardenberg entreprend de vastes réformes : système uniforme de taxation, abolition des restrictions en matière de commerce intérieur, amélioration de la condition des paysans et égalité aux Juifs. Sa tentative d’établir une assemblée représentative consultative rencontre l’opposition de l’aristocratie.
  • 3 juillet : Napoléon autorise les exportations françaises de céréales[46], fortement taxées, tout en renforçant le Blocus continental, ce qui aggrave la situation financière, réduit considérablement le volume du commerce et provoque des faillites de négociants, puis de manufacturiers au Royaume-Uni. Napoléon suspend l’application du régime du blocus en faveur des Américains, tandis que les Britanniques maintiennent intégralement leur système, malgré les demandes américaines, ce qui provoque un ralentissement des échanges dès l’été, puis une tension diplomatique entre le Royaume-Uni et les États-Unis (guerre en 1812).
  • 9 juillet : annexion du Royaume de Hollande par Napoléon Bonaparte[47] à la suite de l’abdication que Napoléon impose à son frère Louis Bonaparte, qui s’était montré indocile. Les Pays-Bas sont divisés en huit départements. Charles-François Lebrun est nommé gouverneur général.
  • 13 décembre : sénatus-consulte décrétant l’annexion à l’Empire français de la côte nord de l’Allemagne : Hambourg, Brême, Lübeck et le duché d’Oldenbourg[55].
  • 31 décembre ( du calendrier julien) : ukase instaurant un nouveau tarif douanier en Russie. Alexandre Ier rompt le blocus continental. Il fait rouvrir les ports au commerce des neutres transportant des marchandises britanniques et interdit l’accès aux produits français importés par voie terrestre[56].
  • Décembre : George III du Royaume-Uni étant affligé d'une maladie mentale, le prince de Galles et futur George IV assure la régence[57].


  • Réforme de la faculté de droit en Autriche[58].
  • Fondation du conservatoire de Prague[59].

Péninsule ibérique

Article détaillé : Guerre d'indépendance espagnole.
  • 10 - 13 septembre : Setembrizada (pt) au Portugal[66]. Dans la nuit, le gouvernement de la Régence opère une rafle de 48 personnalité suspectées d’adhérer aux idées libérales. Les libéraux s’exilent aux Açores ou à Londres, d’où ils répandent de nombreux écrits pour se justifier.
  • 24 septembre : la résistance ne se maintient plus qu’à Cadix où les Cortes se réunissent pour rédiger une constitution. La junte centrale de Cadix se transforme en conseil de régence[67].


Naissances en 1810

Décès en 1810

Notes et références

  1. a et b Joël Eymeret, Les archives françaises au service des études indonésiennes : Java sous Daendels (1808 -1811), vol. 4, Archipel, (présentation en ligne), p. 151-168
  2. Peter Hopkirk (trad. Gerald de Hemptinne), Le grand jeu : Officiers et espions en Asie Centrale, Bruxelles, Nevicata, , 569 p. (ISBN 978-2-87523-023-2, lire en ligne)
  3. John Lewis Burckhardt, Voyages en Arabie, vol. 3, A. Bertrand, (présentation en ligne)
  4. René Tresse, Le pèlerinage syrien aux villes saintes de l'Islam, Imprimerie Chaumette, (présentation en ligne)
  5. La Géorgie entre Perse et Europe, Éditions L'Harmattan, , 360 p. (ISBN 978-2-296-21693-8, présentation en ligne)
  6. Walter Keating Kelly, The history of Russia, Bohn's standard libr, (présentation en ligne)
  7. Jean-Paul Faivre, L'expansion française dans le Pacifique de 1800 à 1842, Nouvelles Éditions Latines, (présentation en ligne)
  8. S. Frederick Starr, Ferghana Valley : The Heart of Central Asia, M.E. Sharpe, (ISBN 978-0-7656-3000-1, présentation en ligne)
  9. Daniel S. Murphree, Native America, ABC-CLIO, , 1393 p. (ISBN 978-0-313-38127-0, présentation en ligne)
  10. a et b Pierre Verger, Flux et reflux de la traite des nègres entre le Golfe de Bénin et Bahia de Todos os Santos du XVIIe au XIXe siècle, Walter de Gruyter, , 720 p. (ISBN 978-3-11-172847-6, présentation en ligne)
  11. Louis Maillard, Notes sur l'île de la Réunion (Bourbon), vol. 2, Dentu, (présentation en ligne)
  12. Michel Perchoc, Pages d'histoire navale, Le gerfaut, , 96 p. (ISBN 978-2-914622-49-3, présentation en ligne)
  13. Jean-Michel Jauze, L'île Maurice face à ses nouveaux défis, Paris/Saint-Denis (Réunion), Éditions L'Harmattan, , 380 p. (ISBN 978-2-296-05037-2, présentation en ligne)
  14. Jacob Festus Ade Ajayi, Histoire générale de l'Afrique. L'Afrique au XIXe siècle jusque vers les années 1880, vol. 6, UNESCO, , 447 p. (ISBN 978-92-3-202498-5, présentation en ligne)
  15. Pascal James Imperato et Gavin H. Imperato, Historical Dictionary of Mali, Scarecrow Press, , 560 p. (ISBN 978-0-8108-6402-3, présentation en ligne)
  16. Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan, , 236 p. (ISBN 978-2-7384-4688-6, présentation en ligne)
  17. Gisèle Fotso, L'enseignement de l'arabe au Cameroun : enjeux sociaux et politiques, Paris, Éditions L'Harmattan, , 263 p. (ISBN 978-2-296-10376-4, présentation en ligne)
  18. Jacques Adélaïde-Merlande, Histoire générale des Antilles et des Guyanes : des Précolombiens à nos jours, Éditions caribéennes, , 329 p. (ISBN 978-2-7384-2972-8, présentation en ligne)
  19. Christophe-Guillaume Koch, Histoire abrégée des traités de paix, entre les puissances de l'Europe, depuis la Paix de Westphalie, vol. 10, Gide fils, (présentation en ligne)
  20. Luis Guillermo Lumbreras, Historia de América Andina : Crisis del régimen colonial e independencia, vol. 4, Libresa, , 433 p. (ISBN 978-9978-80-749-1, présentation en ligne)
  21. Feliciano Montenegro Colón, Geografia general para el uso de la juventud de Venezuela, vol. 4, Imprenta de Damiron y Dupouy, (présentation en ligne)
  22. Alfred L. Marbais du Graty, La confédération Argentine, Guillaumin, (présentation en ligne)
  23. (es) Pablo Rodríguez et Rodríguez Jiménez Rodríguez, Historia que no cesa : Independencia de Colombia, 1780-1830, Bogotà (Colombie), Universidad del Rosario, , 313 p. (ISBN 978-958-738-101-6, présentation en ligne)
  24. Christian Rudel, Le Mexique, KARTHALA Editions, , 254 p. (ISBN 978-2-86537-698-8, présentation en ligne)
  25. Diego Barros Arana, Historia general de Chile : Primer periodo de la revolución de Chile, de 1808 a 1814, vol. 8, Editorial Universitaria, , 453 p. (ISBN 978-956-11-1566-8, présentation en ligne)
  26. (en) Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : A-E, vol. 1, Westport (Conn.), Greenwood Publishing Group, , 1354 p. (ISBN 978-0-313-33537-2 et 0-313-33536-2, présentation en ligne)
  27. a b et c Rolando Keller T, Hidalgo : vida y juicio, SELECTOR, , 192 p. (ISBN 978-607-453-060-5, présentation en ligne)
  28. Lucas Alamán, Historia de Méjico desde los primeros movimientos que prepararon su independencia en el año de 1808, hasta la época presente, vol. 1, Imprenta de J. M. Lara, (présentation en ligne)
  29. Debra J. Allen, Historical Dictionary of U.S. Diplomacy from the Revolution to Secession, vol. Scarecrow Press, , 388 p. (ISBN 978-0-8108-7895-2, présentation en ligne)
  30. Friedrich Katz, Revuelta, rebelión y revolución : la lucha rural en México del siglo XVI al siglo XX, Ediciones Era, , 589 p. (ISBN 978-968-411-620-7, présentation en ligne)
  31. (es) Agustín Sánchez Andrés, La independencia de México, 1810-1821, Madrid, Arco Libros, (ISBN 978-84-7635-820-7, présentation en ligne)
  32. Manuel Chust et Ivana Frasquet, Tiempos de revolución. Comprender las independencias iberoamericana, Santillana Ediciones, , 336 p. (ISBN 978-84-306-0719-8, présentation en ligne)
  33. Yolanda Lastra de Suárez, Los otomíes : su lengua y su historia=, UNAM, , 525 p. (ISBN 978-970-32-3388-5, présentation en ligne)
  34. Paola Domingo, Le Mexique, de l'indépendance à la révolution 1810-1910, Éditions L'Harmattan, , 334 p. (ISBN 978-2-296-47462-8, présentation en ligne)
  35. Cuadro histórico de la revolución mexicana de 1810, vol. 4, Instituto Nacional de Estudios Históricos de la Revolución Mexicana, (présentation en ligne)
  36. Christophe Guillaume de Koch et Maximilian Samson Friedrich Schoell, Abrégé de l'histoire des traités de paix entre les puissances de l'Europe depuis la paix de Westphalie, vol. 3, Bruxelles, Méline, Cans et Cie, (présentation en ligne)
  37. Roger Portal, Histoire de la Russie, vol. 1, Hatier, (présentation en ligne)
  38. Alexander Mikaberidze, Russian Officer Corps of the Revolutionary and Napoleonic Wars, Casemate Publishers, , 528 p. (ISBN 978-1-61121-002-6, présentation en ligne)
  39. a et b Correspondance de Napoléon Ier, vol. 20, Plon, (présentation en ligne)
  40. Pasinomie, ou Collection complète des lois, décrets, arrêtés et règlements généraux qui peuvent être invoqués en Belgique, vol. 15, Bruxelles, H. Tarlier, (présentation en ligne)
  41. Paul Pasteur, Histoire de l'Autriche : De l'empire multinational à la nation autrichienne (18e-20e s.), Armand Colin, , 304 p. (ISBN 978-2-200-27558-7, présentation en ligne)
  42. Jacques-Olivier Boudon, Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien : Institut Napoléon N° 9, Éditions L'Harmattan, , 242 p. (ISBN 978-2-296-51683-0, présentation en ligne)
  43. (en) Edwin Griffith, From Corunna to Waterloo : The Letters and Journals of Two Napoleonic Hussars : Major Edwin Griffith and Captain Frederick Philips 15th (King's) Hussars 1801-1816, Londres, MBI Publishing Company, , 287 p. (ISBN 978-1-85367-709-0, présentation en ligne)
  44. Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, vol. 66, Michaud, (présentation en ligne)
  45. Dietmar Schössler, Clausewitz : Engels : Mahan : Grundriss einer Ideengeschichte militärischen Denkens, vol. 1, LIT Verlag Münster, , 519 p. (ISBN 978-3-8258-0220-2, présentation en ligne)
  46. Jean Tulard, Napoléon : Ou le mythe du sauveur, Fayard, , 524 p. (ISBN 978-2-213-64796-8, présentation en ligne)
  47. a et b Thierry Lentz, Nouvelle histoire du Premier Empire : L'effondrement du système napoléonien (1810-1814), vol. 2, Fayard, , 682 p. (ISBN 978-2-213-64022-8, présentation en ligne)
  48. Bulletin des sciences géographiques, etc., vol. 12, Paris, Firmin Didot, (présentation en ligne)
  49. Jacques-Olivier Boudon, La France et l'Europe de Napoléon, Armand Colin, , 352 p. (ISBN 978-2-200-24249-7, présentation en ligne)
  50. Dusan-T Batakovic, Histoire du peuple serbe, Éditions L'Âge d'Homme, , 386 p. (ISBN 978-2-8251-1958-7, présentation en ligne)
  51. Dusan Batakovic, Les sources françaises de la démocratie Serbe (1804-1914), Éditions La Martinière, , 578 p. (ISBN 978-2-271-07763-9, présentation en ligne)
  52. (en) Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : A-E, vol. 1, Westport (Conn.), Greenwood Publishing Group, , 1354 p. (ISBN 978-0-313-33537-2 et 0-313-33536-2, présentation en ligne)
  53. Alain Ruze, UKRAINIENS ET ROUMAINS (IXe-XXe siècle) : Rivalités carpatho-pontiques, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-39898-6, présentation en ligne)
  54. Correspondance de Napoléon Ier, vol. 21, Paris, H. Plon, J. Dumaine, (présentation en ligne)
  55. Thierry Lentz, op. cit, p. 239.
  56. Louis Vivien de Saint-Martin, Histoire de Napoléon du consulat et de l'Empire, vol. 5, Pourrat frères, (présentation en ligne)
  57. Prudence-Guillaume de Roujoux et Alfred Mainguet, Histoire d'Angleterre depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, vol. 2, C. Hingray, (présentation en ligne)
  58. Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard, , 810 p. (ISBN 978-2-213-64801-9, présentation en ligne)
  59. Jean Bérenger, op. cit, p. 602.
  60. a et b Paul Gayant, Tableau des guerres de la Révolution, de 1792 à 1815, Paulin, (présentation en ligne)
  61. José Muñoz Maldonado Fabraquer, Historia politica y militar de la guerra de la independencia de España contra Napoleon Bonaparte : desde 1808 á 1814, secrita sobre los documentos authénticos del gobierno, vol. 2, Imprenta de D. José Palacios, (présentation en ligne)
  62. Jean-Claude Lorblanchès, Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal, 1807-1814, Paris/Budapest/Kinshasa etc., Éditions L'Harmattan, , 539 p. (ISBN 978-2-296-02477-9, présentation en ligne)
  63. a et b Thierry Gallice, Guérilla et contre-guérilla en Catalogne (1808-1813), Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-96268-2, présentation en ligne)
  64. a et b José Ortiz y Sanz, Historia general de España, vol. 9, Imp. de Alejandro Gómez Fuentenebro, (présentation en ligne)
  65. a et b Manuel Do Nascimento, Troisième invasion napoléonienne au Portugal (bicentenaire 1810-2010), Éditions L'Harmattan, , 218 p. (ISBN 978-2-296-26434-2, présentation en ligne)
  66. Francisco Ribeiro da Silva, Estudios em homenagem a Luís António de Oliveira Ramos, Universidade do Porto, , 1115 p. (ISBN 978-972-9350-74-0, présentation en ligne)
  67. Saint-Domingue espagnol et la révolution nègre d'Haïti, Karthala Éditions, , 664 p. (ISBN 978-2-8111-4145-5, présentation en ligne)
  68. Jean Nicolas Chaignieau, Dictionnaire historique des batailles, sièges, et combats de terre et de mer, qui ont eu lieu pendant la révolution française, vol. 3, Paris, Ménard et Desenne fils, (présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

  • 1810, sur Wikimedia Commons
  • 1810, sur Wikisource

Liens externes

  • icône décorative Portail du monde contemporain
  • icône décorative Portail des années 1810